Rechercher sur le blog :

« Sourde et sans emploi, je voudrais garder des enfants... | Accueil | Je souhaiterais me reconvertir vers le métier d'auxiliaire puéricultrice... »

17 mars 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Gilles Payet

Bonjour Claudine,

Le minimum légal = 1/5e de mois par année d'ancienneté +2/15e par année au-delà de 10 ans d'ancienneté.

Dans votre cas, votre entreprise vous doit a minima (voir la convention collective qui est peut-être plus favorable) :

40 x 1/5 x salaire de référence + 2/15 x 30 x salaire de référence

Si votre salaire de référence (moyenne des trois ou des douze derniers mois) est de 2000 €, vous toucheriez au minimum :
-40x1/5x2000 = 16.000 €
+30x2/15x2000 = 8.000 €
=24.000 €

Voir les détails à partir de ce lien :

http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/rupture-de-contrats/licenciement/article/l-indemnite-legale-de-licenciement

Gilles Payet

Meyerclaudine38@gmail.com

Bonsoir voudrais savoir combien toucherai pour 40 ans de travail pour licenciement à amiable merci

Sarah

Bonjour,
est il légal de faire un licenciement à l'amiable lorsque c'est le salarié qui veut démissionner?
Afin de pouvoir bénéficier de ARE.
Cordialement

Gilles Payet

Bonjour Alice,

Je vous invite à vous rapprocher de Pôle emploi (vous déplacer en matinée dans une agence) car suivre son conjoint dans une autre région fait partie des situations de démission légitimes. Voir avec le conseiller que vous rencontrerez si votre situation entre dans ce champ là.

Sinon, oui vous pouvez toujours demander une RC à votre employeur, mais il y a peu de chance qu'il l'accepte (cela a un coût pour lui).

Gilles Payet

Alice

Bonjour, je viens d'apprendre que je suis enceinte, le futur papa habite loin de mon lieu de travail (plus de 200km), ai-je une bonne raison pour que mon employeur accepte une rupture conventionnelle ?
Merci par avance

Gilles Payet

Bonjour Nathalie,

Vous ne pourrez malheureusement jamais verrouiller ici que ce soit en matière de comportement humain. Si votre employeur actuel veut dire du mal de vous il le fera sans que vous puissiez faire grand chose.

Cela étant dit vous pouvez mettre dans la balance de votre départ à l'amiable (rupture conventionnelle ou licenciement pour faute ?) un "gentleman agreement" précisant que si un recruteur venait à les interroger sur votre travail ces derniers ne le dénigreraient pas. Cela me semble plus fort qu'un écrit un peu forcé.

Restez en toutes occasions centrée sur vos forces, vos talents et atouts pour occuper le poste - laissez le plus possible de côté ce que vous ne contrôlez pas.

Gilles Payet

Nathalie

Bonjour je vais être licenciée, l'accord a été à l'amiable, ils avaient plus besoin d'une comptable que d'une secrétaire.
Il y a aussi une incompatibilité d'humeur avec la direction.


Comment faire puisque je veux quand même une lettre de fin de contrat. Pas vraiment de recommandation mais parceque je ne voudrai pas que cette entreprise dise , quand je serai partie, n'importe quoi sur moi... et donc j'aimerais bien pouvoir les verrouiller de ce côté là... avez vous une idée comment procéder ? merci

Gilles Payet

Bonjour Anna,
Une rupture conventionnelle vous ouvre effectivement le droit de percevoir l'ARE.
La seule chose à éviter à tout prix est la démission (sauf bien sûr si vous avez décroché un travail avec une promesse d'embauche signée).
Gilles

david anna

bonjour,

je suis en CDI depuis le 01/04/2014 et actuellement au 8eme mois de grossesse et mon employeur ne supporte pas mon "nouveau statut" de future maman. Il me met la pression avec un courrier ou il me dit que telles et telle choses ne vont pas. je souhaite trouver un autre travail apres la naissance de mon petit bout et je ne suis pas sure de trouver apres le mois de preavis que je dois faire a mon retour de conges maternité.
Est ce que je peux faire une rupture de contrat qui me permettra de toucher des ARE?? je suis perdue.

Cordialement

Boubaya ahmed

Bonjour,
Je travail dans une société et j'ai un salaire de 1400€, j'habite loin du travail et je dépense 240€ de carburant. Je demandé une rupture conventionnelle,mais c'était refuser. Dans le cas 'un licenciement à l'amiable j'aurais droit au chômage ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

GRATUIT recevez chaque matin la question du jour !

  • Entrez votre e-mail : (100% gratuit !)

+++ LETTRE DE MOTIVATION design et personnalisable